Archives

Suivre des cours de perfectionnement professionnel une fois parvenu à l’âge adulte peut représenter un défi. Vous n’êtes plus un étudiant à temps plein qui n’a rien d’autre à se soucier que de se rendre à son cours de 8 h après une longue soirée d’étude intensive.

Aujourd’hui, vous avez une carrière exigeante, peut-être une famille et de nombreux autres engagements. Ajoutez à cela vos travaux de cours de formation continue et la préparation des examens et vous aurez probablement l’impression d’être sollicité de tous bords, tous côtés. Nous ne pouvons faire en sorte que vos travaux de cours ou vos examens soient plus faciles, mais nous pouvons vous donner quatre conseils pour améliorer votre mémoire.

  1. Dormez suffisamment

Quand vous ne pouvez trouver suffisamment de temps pendant la journée pour étudier, vous pourriez croire que le fait de rester debout la moitié de la nuit pour vous préparer à vos examens est votre seule option. Ne vous laissez pas tenter. Vous devez dormir pour conserver en mémoire ce que vous avez appris et le fait de ne pas dormir assez influence votre capacité de vous concentrer et de prendre de bonnes décisions. Si vous pouvez vous absenter de votre travail pour étudier pendant la journée, faites-le. Si ce n’est pas possible, essayez d’annuler des engagements non professionnels afin de pouvoir étudier plus tôt dans la soirée ou pendant les fins de semaine.

  1. Faites de l’exercice

Nous savons ce que vous pensez. Si vous n’avez pas suffisamment de temps pour dormir pendant que vous vous préparez à un gros examen, comment aurez-vous assez de temps pour faire de l’exercice? Pourtant, il a été démontré que l’exercice régulier améliore les capacités de mémoire et de réflexion. Vous n’avez peut-être pas le temps de courir quotidiennement pendant une heure, mais essayez de rester aussi actif que possible.

  1. Utilisez des moyens mnémotechniques

Vous vous rappelez ces trucs de mémoire de votre enfance, n’est-ce pas? Vous vous rappeliez l’ordre des planètes dans le système solaire (Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton) grâce à la phrase : « Mon vieux, tu m‘as jeté sur une nouvelle planète. » Vous savez quoi? Cette méthode fonctionne tout aussi bien pour les adultes que pour les enfants.

Essayez de composer des phrases loufoques ou des rimes pour vous aider à vous souvenir d’acronymes et de concepts complexes. Quand vous avez beaucoup de renseignements à mémoriser, utilisez des moyens mnémotechniques pour diviser l’information en plus petits éléments.

  1. Contrôlez votre stress

Arrêtez-nous si vous avez eu ce cauchemar : vous vous présentez à votre examen après avoir étudié pendant des semaines. Vous êtes complètement préparé. Votre examen commence et… rien ne va plus! Vous avez un trou de mémoire et vous ne pouvez vous rappeler de rien.

Des niveaux élevés de stress peuvent en fait nuire à votre mémoire et vous faire oublier une partie ou la majorité de ce que vous avez mis tellement d’efforts à mémoriser. Pour certaines personnes, la méditation peut être une manière formidable de réduire le stress. D’autres peuvent préférer passer un peu de temps avec des amis ou lire un bon livre. Découvrez ce qui vous convient et contrôlez votre stress.


Cinq façons dont la participation à un groupe d’étude peut améliorer votre réussite à un examen

Le souvenir des périodes d’étude se prolongeant jusqu’à tard dans la nuit fera sans doute frémir plus d’un adulte qui poursuit son perfectionnement professionnel. Mais cela ne doit pas nécessairement être aussi difficile que ça l’a déjà été. Une façon de rendre la tâche plus facile est de créer un groupe d’étude (ou de se joindre à un tel groupe). Voici cinq raisons expliquant pourquoi :

1. Combler les lacunes
Dans un groupe, vos faiblesses deviendront plus apparentes que lorsque vous étudiez en solitaire. Bien que ce soit probablement la principale raison pour laquelle les gens n’étudient pas en groupe, il peut s’agir également du principal avantage d’étudier avec d’autres. La connaissance de vos faiblesses vous permettra de mieux orienter votre travail d’étude afin de les surmonter. Bien que nous fournissions des tests et des examens simulés, vous pouvez demander aux autres membres du groupe de vous interroger sur les domaines qui vous donnent du fil à retordre.

2. Hausser la barre avec un peu de compétition
Un autre grand avantage du travail en groupe est la possibilité de « ludifier » les séances d’étude. Il s’agit premièrement de fixer des objectifs précis, par exemple finir la lecture d’un chapitre avant la fin de la semaine. Ensuite, les membres du groupe peuvent se mettre au défi les uns les autres, puis créer des récompenses et des punitions, le tout, évidemment, dans la joie. Vous pourriez peut-être vous cotiser pour payer un café à la personne gagnante à la séance d’étude suivante.

3. Cesser de procrastiner
Certains soirs, le simple fait d’ouvrir un livre, ou de s’asseoir devant son ordinateur, peut sembler être une tâche insurmontable. Une longue journée au bureau est plus que suffisante pour donner envie de s’affaler sur le sofa… ou de faire n’importe quoi d’autre que de travailler encore. Or, si vous faites partie d’un groupe dont le bon fonctionnement dépend de votre participation, ce sentiment d’obligation sera plus que suffisant pour maintenir votre volonté à faire progresser votre carrière par la formation.

4. Apprendre à apprendre
Le travail en groupe vous permettra d’apprendre de nouvelles techniques d’étude. Certaines personnes utilisent des cartes éclair, tandis que d’autres notent le plus d’information possible sur une même feuille de papier. Il y a des gens qui tentent de visualiser, alors que d’autres surmontent leurs difficultés en ayant recours à la mémorisation par cœur. Les séances d’étude en groupe sont une occasion parfaite pour expérimenter, poser des questions et trouver les méthodes qui vous conviennent le mieux.

5. S’exercer au travail d’équipe et à la collaboration
Si vous en êtes à vos premiers pas dans le monde des services financiers, le travail avec les autres membres de votre groupe d’étude constituera un excellent moyen d’exercer vos aptitudes au travail d’équipe et à la collaboration. Ces aptitudes générales sont essentielles pour à peu près tous les postes que vous pourriez occuper dans notre secteur.

Adoptez le travail en équipe et créez un groupe d’étude dès aujourd’hui. Bonne chance à l’examen!


Même si le mot « examen » donne la frousse à bien des étudiants, nous ne croyons pas que cela est nécessaire. Nous sommes là pour vous aider. Il existe de nombreuses manières d’améliorer vos chances de réussite. Les techniques ci-après vous aideront à obtenir un bon résultat le jour de l’examen.

  1. Dormez
    D’abord et avant tout, il est essentiel que vous dormiez suffisamment la veille de l’examen. Vous voulez être le plus frais et dispos possible.
  1. Sachez où vous devez vous rendre
    Assurez-vous à l’avance de savoir comment vous rendre au centre d’examen. Il ne faut pas que vous vous perdiez en chemin vers le centre.
  1. Arrivez tôt
    Assurez-vous d’arriver au centre d’examen au moins 15 minutes avant l’heure de début. Il est préférable que vous soyez détendu lorsque l’examen commencera.
  1. Continuez d’avancer
    Si vous ne connaissez pas la réponse à une question, passez à la question suivante. Il se peut que les questions suivantes vous aident à vous souvenir d’éléments nécessaires pour répondre à la question sautée.
  1. Allez-y par élimination
    Le processus d’élimination est une façon utile de trouver la bonne réponse dans un examen à choix multiples. Même si vous ne connaissez pas la réponse à une question, vous vous rendrez peut-être compte que certaines des options sont fausses. Leur élimination vous permettra de vous concentrer sur un plus petit nombre d’options et d’accroître vos chances de choisir la bonne réponse.
  1. Répondez à chaque question
    Les mauvaises réponses ne vous enlèvent aucun point. En dernier recours, devinez. Vous avez tout de même une chance de choisir la bonne réponse. Si vous avez éliminé certaines des options, la probabilité d’obtenir la bonne réponse est encore plus élevée. Si vous laissez une question sans réponse, vous réduisez inutilement vos chances de réussir l’examen.
  1. Lisez attentivement
    Lisez tous les mots des questions. Parfois, un seul mot peut vous donner la clé de la bonne réponse. Voici quelques exemples :
  • « valeur liquidative » par rapport à « valeur liquidative par unité »;
  • « gain en capital » par rapport à « gain en capital imposable »;
  • « impôt sur le revenu » par rapport à « revenu imposable »;
  • « jamais » par rapport à « parfois »;
  • « certains » par rapport à « tous ».
  1. Gérez votre temps
    Répartissez votre temps de façon appropriée afin d’avoir le temps de répondre à toutes les questions. Un examen habituel de trois heures peut comporter 100 questions à choix multiples. Cela signifie que vous disposez en moyenne de deux minutes pour répondre à chaque question. En pratique, la majorité des étudiants n’éprouvent aucune difficulté à terminer l’examen à temps.

Appliquez ces stratégies et accroissez vos chances de réussite. Bonne chance à l’examen!