Archives

Au cours des 50 dernières années, l’Institut IFSE a aidé plus de 250 000 professionnels du secteur à préparer leur carrière dans le domaine des services financiers en leur offrant une éducation et une formation de qualité. Pour ajouter à ses services, l’IFSE a élaboré ces ressources de carrière « gratuites » disponibles sur son site Web. Que vous cherchiez à commencer une nouvelle carrière ou à progresser dans votre cheminement, nous sommes convaincus que ces ressources vous seront bénéfiques.

Une journée dans la vie d’un professionnel – vidéos sur les carrières

Ces courtes vidéos vous donnent un aperçu d’une journée dans la vie d’un professionnel. Vous pouvez obtenir un aperçu général du type de tâches et de responsabilités principales d’un emploi donné. Les vidéos saisissent l’essence même de ces emplois.

Plans de carrière

L’outil convivial Plans de carrière se divise en quatre catégories : commencer votre carrière, conseils, opérations/services administratifs et conformité. Vous pouvez cliquer sur le graphique interactif pour consulter différents rôles. Chaque rôle comprend une description du poste, une liste des aptitudes ou qualités essentielles, une estimation de l’échelle salariale, ainsi que les cours recommandés.

Blogues des carrières

L’IFSE publie du contenu sur une grande variété de sujets, y compris des renseignements et des conseils professionnels. Vous pouvez en apprendre davantage, entre autres, sur la manière de se préparer à une entrevue réussie et de réaliser des entrevues informationnelles, ainsi que sur les perspectives d’emploi dans le secteur des services financiers.

CareerLink

Vous êtes prêt à trouver cet emploi? Établissez des liens avec les employeurs du secteur et consultez les offres d’emploi disponibles sur le site Web CareerLink de l’IFSE. Découvrez qui embauche en ce moment.

L’IFSE a à cœur d’offrir la meilleure formation et le meilleur soutien financiers qui soient et à habiliter les personnes grâce à des connaissances permettant d’orienter leur cheminement de carrière. Consultez régulièrement le site Web de l’IFSE, alors que nous continuons d’élaborer une panoplie de ressources visant à vous aider à réaliser vos rêves professionnels.

 


Les femmes occupent maintenant près de la moitié de tous les postes du secteur des services financiers partout dans le monde, un domaine traditionnellement dominé par les hommes. Ainsi, malgré le déséquilibre passé, le secteur évolue rapidement.

Dans les classements mondiaux, le Canada affiche un rendement particulièrement bon relativement au nombre de femmes qui occupent des postes de cadres dans le domaine des services financiers. Au Canada, 23 % de tous les postes de haute direction sont occupés par des femmes, ce qui place le pays au troisième rang derrière la Norvège et la Suède. La montée des femmes dans le secteur des services financiers n’est pas surprenante, les entreprises qui comptent des femmes au sein de leur conseil d’administration ont affiché un rendement considérablement supérieur à celui d’entreprises ayant moins ou pas de femmes dans les postes de haute direction.

Que vous ne fassiez que commencer ou que vous soyez en transition d’un autre secteur, choisir une carrière dans le domaine des services financiers peut s’avérer une décision enrichissante. Alors que plus d’entreprises font la promotion de la diversité des sexes, il n’y a de toute évidence jamais eu de meilleure époque pour que davantage de femmes se joignent au secteur des services financiers.

Vous souhaitez entreprendre une carrière dans les services financiers?

Une bonne façon de démarrer dans le secteur, mais également de vraiment y prospérer, consiste à entrer par la voie consultative. En plus de faire partie d’un secteur dynamique qui évolue rapidement et qui croît avec l’émergence des nouvelles technologies, cette carrière offre de nombreux autres avantages. Voici quatre des principales raisons d’envisager une carrière comme conseillère financière.

  • Souplesse : qu’ils aient une famille à la maison, qu’ils souhaitent suivre des cours pour continuer à développer leur carrière ou qu’ils souhaitent simplement exercer un plus grand contrôle sur leur calendrier, la majorité des conseillers financiers ont l’avantage de se créer un horaire qui convient à leur style de vie.
  • Établissement de relations : en travaillant étroitement avec vos clients pour comprendre leurs objectifs et en créant un plan d’action afin de les aider à atteindre ces objectifs, vous nouerez naturellement des relations étroites. Vous aurez en outre la satisfaction de savoir que l’orientation, l’éducation et l’expertise que vous offrez enrichissent la vie des autres.
  • Défi : une carrière dans le domaine des services financiers constituera un défi pour vous et vous aidera à croître sur les plans personnel et professionnel. Comme il s’agit d’un secteur dynamique à croissance rapide, il y a toujours de nouveaux développements. Vous aurez la capacité de parfaire constamment vos connaissances afin de mieux servir vos clients.
  • Récompense pour le travail acharné : menant une carrière axée sur les ventes, vous avez le potentiel d’être bien rémunérée. Devenir conseillère financière est un choix de carrière qui convient aux personnes ayant l’esprit entrepreneurial.

Il n’y a pas de meilleur moment qu’aujourd’hui

Les entreprises commencent à se rendre compte des avantages qu’offre un éventail plus varié de perspectives qui va de pair avec une main-d’œuvre diversifiée et à apprécier ces avantages, ainsi elles déploient des efforts délibérés pour promouvoir la diversité.

Aujourd’hui, plus de femmes travaillent que jamais auparavant. Elles ont un meilleur revenu et ont une incidence sur l’économie. Attirer plus de femmes dans le domaine des services financiers, particulièrement aux postes de conseillères financières, constitue une évolution naturelle pour les personnes cherchant à lancer leur carrière. Si vous êtes prête à faire le premier pas, consultez notre site d’emploi ou notre Cours sur les fonds d’investissement au Canada ou notre Programme de qualification en assurance de personnes.


Se qualifier n’est que l’un des éléments permettant d’obtenir l’emploi que vous convoitez.

Quand on parle d’entrevues d’emploi, quelques règles de base s’appliquent, comme arriver à l’heure, s’habiller adéquatement, être confiant et parler clairement. Toutefois, les entrevues menant à un poste dans le domaine des services financiers comportent leurs propres défis. Plus vous vous préparez pour faire face à ces défis, meilleures sont vos chances d’obtenir cet emploi convoité dans le secteur des services financiers. Voici cinq conseils pour vous aider à vous préparer.

  • Recherche, recherche, recherche. Plus vous comprenez ce que comporte le poste ainsi que les responsabilités quotidiennes qui y sont rattachées, mieux vous serez préparé à répondre aux questions de l’interviewer sur la pertinence de votre candidature. Par exemple, si vous voulez travailler au sein des services administratifs d’un courtier ou d’un gestionnaire de patrimoine, parlez à des gens parmi vos connaissances qui ont œuvré dans ce domaine ou en association avec celui-ci. Dans le cadre de votre préparation, assurez-vous de noter quelques questions pour montrer que vous avez pris la peine de vous préparer.
  • Apprenez à connaître l’entreprise. En plus d’avoir une bonne idée du poste que vous convoitez, il est aussi utile de connaître les produits, les services, l’équipe de direction, l’histoire, la philosophie et même la situation financière de l’entreprise. La plupart de ces renseignements sont publiés sur le site Web de l’entreprise, mais n’hésitez pas à approfondir vos recherches. Vous pourriez peut-être même découvrir que vous connaissez quelqu’un au sein de l’entreprise.
  • Comprenez le secteur. Le domaine des services financiers est un secteur vaste et complexe. Quand vous prenez le temps de vous informer sur les différentes entreprises, leurs domaines de spécialisation et leurs forces et faiblesses particulières, cela vous aide à mettre en contexte l’entreprise auprès de laquelle vous avez posé votre candidature. Par conséquent, vous serez mieux préparé et plus confiant durant votre entrevue et pourrez poser de meilleures questions.
  • Préparez-vous à des questions précises. Bien des gens sont nerveux durant les entrevues officielles et ont du mal à réfléchir rapidement. Pour vous aider à vous préparer, essayez de prévoir les questions que l’on pourrait vous poser et réfléchissez à vos réponses. Voici des questions courantes : Qu’est-ce qui fait que ce poste vous convient? Veuillez indiquer votre plus grande force et le principal point à améliorer. Comment acceptez-vous la critique? Quels sont vos objectifs professionnels à long terme? Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi?
  • Soyez prêt à parler de rémunération. La plupart des employeurs souhaiteront probablement aborder le sujet de la rémunération afin de s’assurer que vous êtes sur la même longueur d’onde. La rémunération prend de nombreuses formes. Selon votre poste, vous pourriez recevoir une combinaison de salaire, de primes de rendement, de commissions et d’actions ou d’options d’achat d’actions de l’entreprise. Puis, il y a les prestations de maladie, les prestations de retraite, les régimes enregistrés d’épargne-retraite et d’autres éléments à prendre en considération. Si vous travaillez déjà dans le secteur, vous avez une idée de ce à quoi vous attendre. Dans le cas contraire, demandez à des gens que vous connaissez au sein du secteur ou consultez des sites d’emploi en ligne pour avoir une idée générale.

Bonne chance et rappelez-vous de (6) ne jamais renoncer à vos rêves!

Pour vous aider à trouver les postes qui vous conviennent le mieux, veuillez consulter le site : Perspectives d’emploi dans le secteur des services financiers. Puis, lorsque vous obtiendrez ce poste, assurez-vous de continuer de perfectionner vos connaissances et compétences. Pour savoir comment, consultez le site ifse.ca.


Étudiant participant : Jatinder Bajwa

Cours de l’IFSE : Cours à l’intention des directeurs de succursale (DS)

De nos jours, les directeurs et les agents de conformité de succursales, qui travaillent au sein du secteur des services financiers fortement réglementé et axé sur la conformité, font face à bon nombre de problèmes complexes et assument de nombreuses responsabilités cruciales. La formation et l’éducation adéquates sont la clé du succès et c’est là que le Cours à l’intention des directeurs de succursale (DS) de l’IFSE entre en jeu.

Jatinder Bajwa est dirigeant d’un centre bancaire (aussi appelé directeur de succursale) de l’une des principales banques du Canada. Tandis que Jatinder se préparait à devenir directeur de succursale, son employeur et plusieurs collègues l’ont orienté vers le Cours à l’intention des DS pour lui permettre de réponde à ses besoins précis en matière de formation.

Jatinder n’a jamais regretté de s’être inscrit au cours. Celui-ci lui a permis d’acquérir toutes les connaissances et l’orientation dont il avait besoin pour se préparer à sa promotion. Il a trouvé que le cours était bien organisé et facile à comprendre et que les leçons à propos de la gestion du risque étaient spécialement inestimables, car elles lui ont permis de concevoir l’atténuation du risque autant du point de vue de la banque que de celui des clients. Étant donné que l’encadrement et le leadership constituent des éléments essentiels de son rôle, Jatinder estime que la partie portant sur la supervision efficace est extrêmement pratique.

Le conseil de Jatinder pour les autres étudiants qui suivent le Cours à l’intention des DS

« La préparation et l’apprentissage de tous les aspects des concepts sont essentiels. De plus, il faut essayer de mettre le contenu du cours en pratique dans son travail pour qu’il soit pertinent et pas seulement théorique. »

De quelle façon le Cours à l’intention des DS a-t-il aidé Jatinder dans ses tâches quotidiennes?

Découvrez comment en lisant l’étude de cas de Jatinder.


La carrière de conseiller financier est l’un des choix les plus populaires de nos jours dans le domaine des services financiers. Le conseiller financier a la tâche importante d’aider les investisseurs à réaliser leurs objectifs, comme épargner en vue de leur retraite, financer les études de leurs enfants ou acheter une maison.

Mais comment les paie-t-on?

Il existe plusieurs modes de rémunération dans le secteur. Nous allons les explorer ici.

Salaire

Habituellement, les conseillers au service d’institutions financières, comme les banques, les coopératives d’épargne et de crédit ou les sociétés de fiducie, reçoivent un salaire annuel. Ils peuvent également être admissibles à des primes s’ils atteignent ou dépassent leurs objectifs de vente. Ces conseillers ont pour tâche d’aider la clientèle existante, bien sûr, mais doivent également contribuer à l’accroissement de celle-ci.

Commissions

Les conseillers payés à la commission reçoivent une rémunération lorsque leurs clients achètent ou vendent des titres de placement. Par exemple, dans le cas de fonds communs de placement, la commission consiste généralement en un pourcentage du montant investi. En outre, les sociétés de fonds communs de placement peuvent verser au conseiller un montant périodique tant que leurs clients conservent leurs parts du fonds. C’est ce que l’on appelle une commission de suivi. La commission est le mode de rémunération le plus courant chez les conseillers financiers qui travaillent pour des courtiers ou des maisons de courtage.

Honoraires

Certains conseillers facturent directement des honoraires à leurs clients pour leurs services. Ces honoraires peuvent être basés sur la valeur des actifs que gère le conseiller (honoraires fondés sur les actifs), être fixes ou reposer sur un taux horaire (honoraires fixes).

La plupart des conseillers qui reçoivent des honoraires fondés sur les actifs travaillent pour des maisons de courtage ou des courtiers et détiennent un permis de vente de valeurs mobilières. En plus de prodiguer des conseils en matière d’investissement, ils peuvent investir l’argent de leurs clients en leur nom. Les clients versent habituellement un pourcentage des actifs gérés en guise d’honoraires.

Les conseillers à honoraires fixes ne détiennent pas toujours un permis de vente de valeurs mobilières. Ils se concentrent généralement sur la prestation de services de planification financière qui peuvent comprendre la création d’un plan financier, la préparation à une transition de carrière, la réduction des impôts, la planification de la relève d’une entreprise ou l’organisation de dons ou de legs à un organisme de bienfaisance.

Commencez votre carrière dès aujourd’hui en vous inscrivant à un cours de l’IFSE.


Selon un rapport du Conference Board du Canada, le secteur des services financiers représente 780 000 emplois ou 6,8 % du produit intérieur brut (PIB) du Canada. Bien que Toronto soit le plus important centre financier du pays, il existe des possibilités d’emploi partout au Canada.

Certains des employeurs les plus évidents comprennent les grandes banques, les courtiers en valeurs mobilières, les courtiers en épargne collective, les sociétés de fonds communs de placement et les compagnies d’assurance-vie. Toutefois, les personnes à la recherche d’un emploi devraient également envisager les possibilités de carrière qu’offrent les courtiers sur le marché dispensé et les agences générales, ainsi que les fournisseurs de services comme les sociétés de technologies de l’information/logiciels, les fournisseurs de services administratifs et d’exploitation et les établissements d’enseignement. Il est impossible de couvrir tous les emplois, mais voici quelques exemples de domaines que vous souhaiterez peut-être examiner de plus près.

  • Conseils – L’un des rôles les plus courants dans le secteur est celui de conseiller en placements, de représentant en fonds communs de placement ou d’agent d’assurance. Les conseillers consacrent leurs journées à faire en sorte que les clients atteignent leurs objectifs en investissant leur argent dans des produits comme des fonds communs de placement. Ils peuvent aussi veiller à ce que la famille de leurs clients contracte une assurance suffisante pour se protéger en cas de perte. Les employeurs les plus courants sont les banques, les courtiers en épargne collective, les courtiers en fonds d’investissement et les compagnies d’assurance-vie.
  • Placements – Une multitude de rôles concernent les placements comme la gestion de portefeuille, la mise au point de produits, l’analyse des placements, les services bancaires d’investissement, la titrisation de créances et le commerce des valeurs mobilières. Tout comme il existe de nombreux rôles, les personnes qui les remplissent peuvent s’occuper d’une vaste gamme de valeurs mobilières, notamment les actions, les titres à revenu fixe, les marchandises, les devises, les produits dérivés, les titres adossés à des actifs et le crédit. Les titres les plus courants comprennent ceux de gestionnaire de portefeuille, analyste de placement, spécialiste, opérateur de marché et associé de recherche. 
  • Vente – La vente représente une part importante des activités des sociétés de fonds communs de placement, des émetteurs de produit et des fournisseurs du secteur. Leurs relations sont, à maints égards, au cœur de leur réussite commerciale. Les personnes qui travaillent dans le domaine de la vente doivent avoir d’excellentes aptitudes à la communication interpersonnelle jumelées à des connaissances techniques et à la compréhension du secteur. Les titres les plus courants comprennent ceux de chargé de compte, directeur des ventes/chef de territoire et gestionnaire du développement.
  • Communications commerciales– Les spécialistes du marketing produisent des brochures, tiennent à jour des sites Web et des comptes de médias sociaux, rédigent les notes biographiques des directeurs, etc. Les gens qui travaillent dans le domaine du marketing doivent avoir d’excellentes compétences en rédaction, une expertise technique des outils de création de document Web et une connaissance du jargon du secteur. Les titres les plus courants comprennent ceux de coordonnateur du marketing, directeur du marketing et chef de produit.
  • Exploitation – Les services d’exploitation et les entreprises comptent sur des employés pour exécuter des activités cruciales comme le traitement des ordres de fonds communs de placement, le règlement approprié des opérations sur valeurs mobilières, la protection des placements, la détermination de la valeur liquidative des fonds d’investissement, la préparation des rapports destinés aux clients et la tenue de dossiers précis sur les porteurs de parts.
  • Conformité –Les professionnels de la conformité veillent à ce que les entreprises qui exercent leurs activités sur les marchés financiers le fassent conformément aux règlements qui régissent le secteur. Les postes offerts dans ce service exigent de prêter une attention minutieuse aux détails. Les titres les plus courants comprennent ceux de directeur de succursale, agent de conformité et directeur de la conformité. 

Prochaines étapes

Si vous souhaitez travailler dans le domaine des services financiers ou rafraîchir vos connaissances du secteur, l’IFSE peut vous aider. Jetez un coup d’œil à ces cours pour en apprendre davantage :

Pour trouver des carrières, consultez le site CareerLink IFSE.

 http://www.conferenceboard.ca/press/newsrelease/15-11-26/the_financial_services_sector_a_source_of_growth_for_canada_s_economy.aspx