Retour
Lori Landry

Les Visages du Secteur

Lori Landry

Guru du marketing

Lori Landry a pris une voie longue et intéressante pour devenir dirigeante en marketing de services financiers.

Les faits

LabelFait
PosteChef du marketing
EntreprisePlacements mondiaux Sun Life
FormationUniversité Wilfrid-Laurier
Baccalauréat ès arts, anglais et communications
Livre recommandéA Man Called Ove , de Fredrik Backman
Film préféréWaking Ned Devine

Débuts dans les médias

Après avoir obtenu un baccalauréat ès arts, avec une majeure en anglais et communications, Mme Landry est devenue journaliste. Ses fonctions de rédactrice en chef de magazines spécialisés dans les services financiers l’ont mise en contact avec des intervenants du secteur, en particulier son employeur actuel, la Financière Sun Life. L’entreprise a recruté Mme Landry pour qu’elle mette en place la division d’éducation et de sensibilisation des participants aux régimes en lien avec les activités de l’entreprise liées aux régimes de retraite. Mme Landry a découvert que ses compétences et son expérience étaient immédiatement applicables aux tâches à effectuer.

J’ai découvert que mon ensemble de compétences était unique et qu’il était transférable, même si ça ne semblait pas être le cas au départ. Le meilleur conseil que je peux offrir est de s’en tenir à ce que vous maîtrisez. Je m’en tiens à ma compréhension des publics, je creuse afin d’obtenir des connaissances plus approfondies, puis je communique la matière financière d’une manière compréhensible pour la personne moyenne.

La valeur d’un diplôme ès arts

L’expérience diversifiée de Mme Landry lui donne un aperçu, à titre de dirigeante, de la manière dont différents ensembles de compétences peuvent apporter de la valeur aux organisations de gestion de placements. Bien que Mme Landry recrute du talent provenant de différents horizons scolaires et professionnels, notamment le commerce et les finances, elle est également une ardente défenseure de la présence dans le secteur de candidats détenteurs de diplômes ès arts, dans la mesure où ils ont la capacité d’apprendre en cours d’emploi et de tirer parti des nombreuses ressources supplémentaires existantes en matière d’éducation et de formation pour les aspirants professionnels en services financiers.

La raison pour laquelle j’aime embaucher des titulaires de diplômes ès arts est leur discipline incroyable quant à leur façon d’apprendre. Ils peuvent rassembler des renseignements complexes de diverses sources et les distiller en morceaux digestibles, dans un format qui aide le Canadien moyen à absorber des renseignements financiers complexes.

Engagement à l’égard de l’apprentissage continu

Toutefois, Mme Landry ne saurait insister assez sur l’importance de toujours continuer à apprendre au sujet du secteur, que vous soyez titulaire d’un diplôme ès arts ou autre. Dans de nombreux cas, elle oblige les nouveaux employés à renforcer leurs connaissances en matière de services financiers dans le cadre d’un apprentissage en milieu de travail et de cours supplémentaires plus officiels, par exemple des cours offerts par l’IFSE et d’autres types d’agréments. À titre de membre du conseil d’administration de l’IFSE, elle croit fermement en la valeur apportée par les professionnels en services financiers qui mettent à jour et qui renforcent continuellement leurs connaissances au sein de ce secteur dynamique.

Je dirais que si vous détenez un diplôme ès arts et que vous lisez ceci ou si vous avez de l’expérience dans ce domaine, je vous recommanderais fortement de suivre des cours en services financiers, notamment les cours de formation de l’IFSE. Ainsi, vous ferez progresser votre carrière : si une personne comme moi parcourt des CV et voit que ces cours figurent dans le vôtre, elle aura tendance à mettre votre CV sur le dessus de la pile.

Que vous seriez-vous dit si vous aviez pu vous parler au début de votre carrière?

Prends plus de risques. J’ai passé 17 ans dans la publication de magazines et ce fut une expérience extraordinaire, mais à moins de posséder la totalité des dix compétences exigées sur une nouvelle offre d’emploi, je ne postulais même pas. Je me rends maintenant compte que si vous possédez six compétences sur dix, vous devriez postuler. C’est une question de progrès, pas de perfection. Continue de saisir ces nouvelles possibilités. Elles ne se concrétiseront pas toujours, mais vous rencontrerez de nouvelles personnes, apprendrez de nouvelles choses et poursuivrez votre cheminement.

Pour en savoir davantage sur la manière dont l’IFSE peut contribuer à votre carrière dans le secteur des services financiers, visitez la section qui présente un aperçu de nos cours ou appelez-nous au 1 888-865-2437.

* Veuillez noter que les citations contenues dans le présent texte sont traduites des propos originaux en anglais.