Retour
Kevin Gopaul

Les Visages du Secteur

Kevin Gopaul

Innovateur des FNB

Kevin trace la voie pour l’un des produits de placement qui croît le plus rapidement au Canada.

Les faits

LabelFait
PosteChef mondial des fonds négociés en bourse (FNB)
Chef de la direction et directeur national (Canada)
Premier vice-président et directeur du placement
EntrepriseBMO Gestion mondiale d’actifs
FormationUniversité de Waterloo
Baccalauréat ès arts – Économie
Livre recommandéThinking, Fast and Slow par Alice Schroeder
Destination voyage mémorableKoweït, Koweït

Manifestation précoce d’un intérêt en finances

Au cours de ses études en économie et en finances à l’Université de Waterloo, Kevin Gopaul a découvert qu’il avait un grand intérêt pour les marchés financiers. Selon lui, ses études l’ont exposé à diverses idées et l’ont aidé à structurer ses réflexions. Toutefois, c’est sa passion pour le secteur qui l’a mené à sa décision de s’élancer dans une carrière dans le domaine des services financiers et de faire un saut dans l’inconnu en changeant soudainement de voie pour travailler dans le marché émergent des FNB.

Bien que les études soient importantes, elles ne sont pas le facteur décisif du succès professionnel d’une personne. Il est vrai que les études peuvent vous aider à réfléchir de façon plus cohérente et structurée et vous donner la capacité de communiquer plus clairement. Toutefois, quand je regarde les gens de mes équipes de gestion de portefeuille, ce n'est pas leur domaine d’études ou leur niveau de scolarité qui importe, mais plutôt leur intérêt et leur passion pour le secteur. Sont-ils motivés? Sont-ils prêts à faire preuve d’audace et à faire un saut dans l’inconnu?

Le marché des FNB en croissance rapide

Maintenant, Kevin Gopaul est à la tête de la stratégie des FNB de BMO Gestion mondiale d’actifs et il s’attaque à l’un des segments du marché qui croît le plus rapidement au Canada. Il est particulièrement intéressé par les innovations potentielles à venir sur le marché intérieur alors que les investisseurs canadiens continuent d’explorer les avantages que représentent les FNB en ce qui a trait aux faibles coûts, à la transparence et à la commodité. Il considère les FNB comme un autre instrument qui peut s’ajouter à la boîte d’outils des conseillers et des investisseurs, outre les autres produits d’investissement comme les fonds communs de placement traditionnels.

Le cadre réglementaire au Canada est unique et il est plus propice à la créativité et à l’innovation que celui des autres régions. Et c’est pourquoi, au Canada en particulier, je constate beaucoup plus de potentiel pour une croissance à venir.

Un secteur qui génère des idées

L’un des principaux problèmes que Kevin Gopaul constate dans le secteur des FNB est la pénurie de talents. Un problème qui peut s’avérer une bonne nouvelle pour les professionnels des services financiers intéressés. Il encourage les professionnels actuels et futurs du secteur à en apprendre le plus possible sur les FNB, y compris leur structure, leur circuit de distribution, leur conception ainsi que leur ressemblance et différence par rapport à d’autres produits de placement. Plus particulièrement, il voit des possibilités de carrière pour les professionnels qui sont en mesure de comprendre les ventes de FNB, la mise au point de produit, l’analyse, le marketing et la création de portefeuilles.

Puisque les FNB constituent un secteur de croissance émergent, les fournisseurs de FNB sont à la recherche d’idées. Si vous leur présentez une bonne idée et que celle-ci convient au contexte, ils pourraient vous donner un rôle à jouer. Nous avons besoin d'évoluer en tant que secteur, et notre croissance ne sera pas définie seulement par les offres d’emploi publiées.

Savoir reconnaître les possibilités

Kevin Gopaul pense souvent à la façon dont il s’est retrouvé dans sa situation actuelle. Son voyage récent au Koweït a été révélateur. Voir des travailleurs migrants, indiens ou de descendance indienne, dans l’industrie du tourisme d’accueil lui a permis de se rendre compte de la chance qu’il a eue dans sa vie et l’importance de saisir les occasions. Il comprend que l’intelligence ou le potentiel d’une personne n’est pas forcément lié à sa situation économique générale, et qu’il est important de découvrir et de développer le talent chez les autres, peu importe d’où ils viennent.

Je me suis mis à penser au cheminement que j'ai fait pour en arriver ici. J’ai été très chanceux dans ma vie, et beaucoup de personnes dans le monde n’ont pas la chance que j’ai eue. Il y a des gens intelligents partout, mais ils n’ont pas tous des possibilités qui s’offrent à eux. Je suis conscient que j’ai eu de la chance dans mon succès et je veux créer cette même voie pour les autres. Mon conseil pour eux, c’est de croire en soi, d’être passionné et motivé et de mettre la chance de son côté.

Que diriez-vous à votre jeune vous-même au début de votre carrière?

Garde l'esprit ouvert. Tout ce que je fais en ce moment, je ne l’avais pas prévu, même avec l’expérience et les connaissances que j’avais en me lançant dans ce secteur. Tu dois simplement t’adapter.

Pour en savoir davantage sur la manière dont l’IFSE peut contribuer à votre carrière dans le secteur des services financiers, visitez la section qui présente un aperçu de nos cours ou appelez-nous au 1 888-865-2437.

* Veuillez noter que les citations contenues dans le présent texte sont traduites des propos originaux en anglais.