Retour
Jennifer Cook

Les Visages du Secteur

Jennifer Cook

Entrepreneure indépendante

La soif de changement a motivé Jennifer Cook à ouvrir son propre cabinet d'assurance.

Les faits

LabelFait
PosteConseillère en assurance et en finance,
propriétaire de Co-operators à Kincardine
EntrepriseThe Co-operators Group Limited
FormationUniversité de Guelph
Baccalauréat en sciences
Livre recommandéRéfléchissez et devenez riche de Napoleon Hill
Destination voyage mémorableSantorini (Thira), Grèce et Malte

Changer de cheminements de carrière

Le cheminement de carrière de Jennifer Cook a grandement différé de ce qu’elle avait initialement prévu. Ses études universitaires de premier cycle étaient en prémédecine alors qu’elle aspirait à fréquenter l’école de médecine et, par la suite, à devenir médecin en Ontario. Lorsqu’elle a obtenu son diplôme, l’appel de cette carrière a perdu de son lustre en raison du climat politique et économique de l’époque. Elle a donc saisi d’autres occasions. Une amie proche et future belle-sœur a proposé les finances et Mme Cook a commencé cette étape de sa carrière à titre de directrice des services administratifs dans le cabinet d’un conseiller.

Même si je n'avais pas officiellement d'expérience en finances, ma mère était banquière et j'ai donc réalisé que j’en avais beaucoup appris sur les finances juste en parlant autour de la table. Et lorsque les finances ont fait partie de ma carrière, je suis tombée en amour avec tout ce qui touchait la gestion de l’argent et l’investissement.

Un retour aux sources et un pas vers une agence indépendante

Son rôle administratif a finalement évolué vers une offre de poste d’associé au sein d’une firme de gestion de patrimoine, mais Mme Cook a trouvé sa propre voie vers la réussite après une conversation hypothétique sur son « emploi de rêve » avec son mari. Lorsqu’ils ont déterminé que ce rêve était en fait réaliste et réalisable, ils sont retournés dans leur Kincardine natale dans l’Ouest de l’Ontario et Mme Cook a ouvert son propre cabinet indépendant par l’intermédiaire de la compagnie d’assurance Co-operators. À ce jour, Mme Cook croit que ses études en sciences et en prémédecine éclairent toujours la façon dont elle fournit un service et des conseils à ses clients.

Honnêtement, je crois que mes études précédentes améliorent ma connaissance des finances. Dans le domaine médical, vous voulez A) aider les gens, et B) guérir les gens. Donc, nous disons parfois ici que nous guérissons les finances des gens.

Les qualités d'un propriétaire de cabinet

Comme tout propriétaire d’entreprise, les journées de Mme Cook commencent tôt et se terminent tard. Les qualités qu’elle détermine comme étant nécessaires pour exploiter son propre cabinet, tout en maintenant une vie équilibrée, comprennent la résilience, la curiosité perpétuelle et une soif d’apprendre. De plus, ajoute-t-elle, il faut être « accro au changement » et occasionnellement rêveuse, car un aspect important de son travail consiste à constamment imaginer de nouvelles façons de faire des affaires dans un secteur dynamique.

Quand vous êtes un propriétaire indépendant, vous êtes la personne qui peut opérer le changement. Vous êtes la personne qui arrive avec les idées et celle qui les concrétise réellement. Il y a une fierté d’être propriétaire. Mais c'est une chose de dire “je veux faire cela”. C'est autre chose de le faire. Le changement exige de la planification, et il faut bien comprendre l’effet qu’il aura sur mon organisation, particulièrement sur le gagne-pain des gens qui travaillent ici. J’ai toujours toutes ces choses en tête.

Un secteur en mouvement

Accueillir le changement dans le secteur de l’assurance revêt une importance particulière aujourd’hui, puisque le rythme du développement technologique dans les services financiers est plus effréné que jamais. Mme Cook perçoit ces changements comme étant positifs pour les cabinets d’assurance comme le sien, car l’utilisation croissante des ressources en libre-service et de l’intelligence artificielle dans les services financiers fait que les relations individuelles solides entre les clients et les conseillers sont plus importantes que jamais.

À maints égards, notre secteur est devenu banalisé. Donc, à titre de cabinet, nous réfléchissons toujours aux moyens de nous démarquer. Nous nous demandons “Pourquoi quelqu’un viendrait-il nous voir?'’ Je crois que nous devons encore être les partenaires de discussion de nos clients. Ils ont encore besoin de nous consulter puisque nous surveillons et exécutons leurs décisions importantes. L’élément relationnel de l'assurance sera encore plus important. Et c'est notre défi.

Que vous seriez-vous dit si vous aviez pu vous parler au début de votre carrière?

Prépare-toi au meilleur. Soit patiente. Et demeure toujours ouverte au changement.

Pour en savoir davantage sur la manière dont l’IFSE peut contribuer à votre carrière dans le secteur des services financiers, visitez la section qui présente un aperçu de nos cours ou appelez-nous au 1 888-865-2437.

* Veuillez noter que les citations contenues dans le présent texte sont traduites des propos originaux en anglais.